fbpx

CHA

X

TANTAR ANTSIKA

30

NOVEMBRE, 2018

 

Rencontre

Si vous avez participé à notre campagne de crowdfunding ou avez commandé au moins une de nos pièces, vous avez dû apercevoir sa signature au bas du visuel au verso de notre carte de remerciements.

CHA est une artiste qui vit actuellement à Londres et dont les origines française et malgache ainsi que l’univers artistique très humaniste fait écho à celui de TANTAR ANTSIKA. En effet, elle aime représenter dans ses œuvres, toujours de manière très subtile et moderne, son attachement aux humains, ceux qu’elle côtoie, comme ceux qu’elle rencontre ou tout simplement ceux qui l’inspirent.

Pour nous, elle a accepté de raconter son histoire, de nous dévoiler les coulisses de son travail, ses inspirations et ses envies de voyage.

Je m’appelle Charlotte Houliez et mon nom d’artiste est CHA. J’ai 23 ans et j’ai grandi dans un village des Alpes-de-Haute-Provence près de Manosque.

Après avoir été diplômée en design graphique, je suis partie vivre à Londres avec un de mes proches amis. Même si j’avais quelques préjugés et quelques appréhensions, je suis heureuse d’avoir fait ce choix car j’adore ma vie londonienne. Londres est une ville multiculturelle où tout va très vite et tout est très intense. On y fait toujours des rencontres extraordinaires et on ne s’arrête jamais de découvrir quelque chose de nouveau. Londres est même devenue pour moi une de mes principales sources d’inspiration.

Je dessine depuis l’âge de 6 ans. Tout a commencé avec ce deal que j’ai eu avec mes parents qui m’offraient une palette d’aquarelle ou d’autres outils pour dessiner à chaque fois que j’avais de bons résultats à l’école. Aujourd’hui, je travaille sur des projets en freelance essentiellement en tant que graphiste et illustratrice même si ma grande passion reste la peinture. D’ailleurs, je commence généralement mes réalisations sur support papier avant de les scanner pour les retravailler sur ordinateur.

J’aime lire ce qu’on appelle ici les « graphic novel » ou romans graphiques qui s’éloignent du traditionnel “comics” car plus « adultes », plus longs et surtout à mon sens plus artistiques.

J’utilise beaucoup Instagram pour m’inspirer et suivre mes artistes préférés qui peuvent évoluer dans différents domaines : l’illustration, la peinture, le street art…

Je peux citer :

@charmaineolivia est mon artiste peintre favori. J’admire son univers très féminin qui utilise principalement les portraits.

@gleo_co est une street artiste de Colombie dont je trouve la technique et les concepts uniques et marquants. On peut toujours trouver un sens profond à ses peintures.

@ninacosford est une illustratrice qui travaille principalement sur papier et avec des crayons de couleur. Elle raconte ses voyages et ses petits moment de la vie quotidienne dans lesquels tout le monde peut se reconnaitre.

@pollynor est elle une illustratrice qui aborde parfois de manière crue le sujet de la femme et des « ses démons » qu’elle personnifie dans ses dessins. Outre son style graphique que j’adore, ses illustrations font écho du fait que je sois une femme.

Je connais Madagascar pour y avoir été quand j’avais 3 ans mais surtout parce que c’est le pays d’origine de ma maman. Je me souviens de peu de choses de ce voyage mais je suis toujours émerveillée par les photographies et les vidéos qui montrent la beauté des paysages, les baobabs, et la faune endémique à ce pays.

J’aimerais retourner en Islande en été pour contempler un peu plus facilement les paysages que je n’avais pas pu voir en hiver car il faisait jour seulement quelques heures. J’aimerais aller en Amérique du Sud qu’une multitude de personnes venant de différents pays de ce coin du globe m’ont donné envie de découvrir.

Sinon, je pense très prochainement retourner en Espagne pour visiter l’Andalousie. Je suis tombée amoureuse de quelqu’un originaire de ce pays, de son mode de vie, de sa cuisine, de l’architecture arabe des bâtiments historiques…

En fait, je me vois bien à terme vivre entre l’Espagne et le Sud-est de la France, pour le soleil et pour rester proche de ma famille en France.

J’espère d’ici là continuer à voyager, rencontrer de nombreux artistes, travailler sur d’innombrables projets pour pouvoir vivre au mieux de ma passion.

L’allée des baobabs dans le Sud-Ouest de Madagascar

Le Þingvallavatn ou Thingvallavatn en Islande

La commune de Ronda en Andalousie, Espagne

Le château d’Alcazaba à Antequera en Andalousie, Espagne

Vous pouvez retrouver CHA sur :

Notre histoire et notre projet vous touchent ? Suivez-nous en vous inscrivant ici :